top of page

Transgenrisme. L'illusion de la quête d'identité.

Dernière mise à jour : 16 mars

Touché depuis l'été 2021 par l'expérience de ma dernière descendante adolescente qui traverse cette sombre vallée, je me dois d'aborder ce sujet sociétal ultra-sensible, exacerbé par un débat public sous haute tension entre «Pros» et «Antis» d'une cause devenue décisive pour l'avenir de l'espèce humaine. Quel enjeu! Le respect total des ressentis, convictions, croyances et surtout choix de chacun.e est bien sûr essentiel et indiscutable. Ce qui m'intéresse avant tout ici est de focaliser l'analyse du phénomène transgenre à un niveau dont quasiment personne ne parle aujourd'hui.


En décembre 2022, j'ai été guidé à découvrir sur YouTube le documentaire percutant «Trans: mauvais genre, chapitre 1, une épidémie mondiale» que je t’invite vivement à visionner. Il m'a fallu près d'une heure après la fin pour passer à autre chose et pouvoir reparler, tant j'ai été profondément interpellé par les témoignages et les révélations sidérantes de l'enquête minutieuse et entièrement sourcée.


Cela m’a permis de comprendre des réalités importantes sur les causes potentielles avérées de l'augmentation massive et exponentielle de la transition de genre, en particulier auprès des filles enfants et adolescentes, mais surtout, ses conséquences systématiquement graves, irréversibles, et même fatales dans de nombreux cas.


Ce film révèle comment est propagée l'illusion de la quête d'identité par le trangenrisme, destinée principalement à toucher la jeunesse à travers un agenda politique et économique maintenant vérifiable, pour faire de l’Être humain un bio-robot esclave à la solde d’une poignée de multimilliardaires assoiffés de pouvoir et de domination. Ils créent, possèdent et dirigent big pharma et la médecine chirurgicale qui servent à mutiler et asservir à vie les Êtres qui se soumettent à leur propagande infiltrée à tous les niveaux de la société par l’éducation, les médias et des lobbys très influents.

La femme et son rôle majeur pour l’harmonie sur Terre sont également fortement visés et menacés par cette stratégie que l'on peut qualifier de guerre.

Cela m’a aussi amené à m’interroger plus profondément sur la définition claire de ma propre identité. Ma conclusion est le socle du niveau de Conscience si rarement abordé, voire occulté, que je veux partager sur ce thème, afin de sortir de la spirale infernale du basique «Pour» ou «Contre» qui ne résout rien, tout en gardant les Êtres captifs d'idéologies stériles et tragiques.


Né dans un corps sexué mâle, aujourd'hui je peux affirmer sans ambiguïté que je ne me sens ni ne me définis comme un homme au sens masculin du terme. Au-delà d'une simple conviction intellectuelle, cela reflète mon état de Conscience profond suite au Voyage intérieur que je me suis accordé pour me connaître.

Nous ne sommes ni notre corps physique, ni ce que la matrice du système qui nous formate sans exception depuis notre naissance, nous dit que nous devons être pour correspondre aux codes et attentes de la société.

Hormis le caractère biologique sexué évident et indéniable du corps physique, tous les autres attributs de la masculinité et de la féminité tels que nous les connaissons et croyons les expérimenter, sont une construction mentale changeante au fil du temps dictée et conditionnée par la culture de la société dans laquelle nous évoluons.


Alors qui suis-je? Qui es-tu? Qui sommes-nous en tant qu’espèce humaine?

Nous sommes des Êtres de Lumière venus expérimenter l’incarnation dans la matière par un corps physique sexué. Ni masculine, ni féminine, l’identité primordiale divine de notre Âme est donc de la Lumière consciente illimitée et éternelle.

Lorsque nous nous identifions à notre corps physique sexué, ou à ce que la matrice du système veut que nous nous identifions, nous nous exposons à une illusion qui génère de la souffrance. Tout cela est relié à notre égo saboteur qui s'en nourrit et dont l’unique rôle est de nous diviser pour mieux régner en nous tenant le plus éloigné et déconnecté possible de l’Essence divine lumineuse qu’est notre Âme. Le but est d'empêcher notre émancipation souveraine du système qui prive de notre Énergie vitale ceux qui arrivent pour un temps encore à en tirer les ficelles par notre soumission à consentir.


En écoutant cet égo, les problèmes commencent. La solution est de faire Confiance et suivre notre intuition en écoutant la parfaite guidance de notre Âme qui parle à notre Cœur, siège infaillible de l’Amour et de la Vérité. C’est un chemin que de développer cette sensibilité qui garantit Justesse et Sécurité.


Lorsque je m’identifie à la Lumière éternelle et illimitée que Je Suis, je deviens Libre et heureux.se, rendant toute autre quête identitaire inutile et même insensée. Le genre, le sexe, existent pour la procréation en vue de la perpétuation du Vivant dans tous les Règnes de la dimension matérielle de cette magnifique Planète Terre, sans en exclure la dimension du plaisir dans le cadre d'une relation saine, consentie et consciente. Que l’on soit donc incarné.e dans un corps masculin ou féminin ne définit d’aucune manière la nature profonde de qui Je Suis. Le corps physique sexué est un véhicule permettant à notre Âme de vivre une expérience temporaire d'évolution, dans lequel nous pouvons nous sentir parfaitement aligné.e et épanoui.e une fois que notre identité réelle éternelle est intégrée.


Personne ne peut être blâmé de nos propres choix. En cherchant à forcer artificiellement la transformation de ce corps physique extraordinaire doté de sa propre intelligence prodigieuse, nous violons les Lois naturelles Universelles et devons en assumer individuellement à 100% le résultat et ses conséquences. Dans le cas du transgenrisme, je le répète, ces conséquences sont systématiquement graves, irréversibles, et même fatales dans de nombreux cas. Ce qui est aussi certain, c’est que le bien-être recherché est illusoire. Par ce choix, une sombre vie de dépendance médicale, de grandes souffrances multi-pathologiques garanties et potentiellement d’amers regrets attendent les Êtres qui passent à l'acte, en poussant même fréquemment au suicide.


Toujours plus d'enfants et adolescent.e.s ayant cédé à l’illusion du transgenrisme pour résoudre un mal-être passager, immatures pour une décision aussi énorme, témoignent du désastre une fois adultes. Certains tentent en vain de revenir en arrière, d’autres engagent des poursuites pénales contre les médecins qui ont encouragé trop légèrement cet acte destructeur. Le problème est que ces Êtres fortement influencés par leurs réseaux de relations acquis à la cause, ont consenti, avec ou sans caution des parents, offrant ainsi une importante immunité aux praticiens médicaux, ce qui rend les procès longs, compliqués et souvent perdus d'avance.


Nous traversons tous immanquablement des périodes de doutes, de difficultés ou d’épreuves. Cela dit, chacun.e reste responsable de son propre bonheur, et seul.e à avoir le pouvoir de se sauver. En nous incarnant, nous oublions que nous avons oublié qui nous sommes réellement. Parfois, un accompagnement avisé pour un temps peut faire la différence afin de se reconnecter à sa Lumière divine. À cet effet, nous proposons des outils simples, efficaces et éprouvés pour identifier et traiter la cause de chaque problématique. Voici deux exemples en lien direct à ce sujet qui en attestent:


  • Une maman nous a demandé si nous pouvions aider son fils de presque trois ans qui montrait beaucoup de signes qu’il se sentait fille. Dans une discussion guidée, elle nous a confié qu’elle avait fortement souhaité une fille durant la gestation de cet enfant. Tout est rentré dans l’ordre en une seule séance d’accompagnement énergétique et quelques conseils pratiques pour la suite. Ce jeune Être s’épanouit désormais harmonieusement dans son corps de genre masculin.


  • Un homme de 57 ans ayant pratiqué l’homosexualité durant près de 40 ans est ressorti de chez nous «hétéro» après trois week-ends de stage. À l’âge de 13 ans, il a vécu un violent traumatisme psychologique organisé par son père, ce qui l’a conduit plus tard à s’installer dans l’homosexualité. Lorsqu’il a pu en prendre Conscience par une pratique de guidance intuitive, la libération a été instantanée, le faisant littéralement tomber à la renverse.


C'est la démonstration même d'un possible illimité pour autant que l'on s'y ouvre.

Paraître, disparaître ou Être?
Et quelle identité pour quelle Vie?

Telles sont les questions de fond à se poser et auxquelles trouver une réponse avant de se lancer dans cette démarche de transition physique de genre, insensée, illusoire, irréversible et profondément délétère!


Ci-dessous, je t'invite à découvrir en complément une interview du sexologue suisse Dominique Chatton qui selon ses multiples expériences ose affirmer sans détour qu'il y a une autre voie pour accompagner les Êtres qui envisagent une transition de genre mutilante et irréversible par l'hormono-chirurgie.

Mise à jour du post le 9 mars 2024 avec l'ajout d'un reportage plutôt impartial de la TV suisse qui traite du sujet qui semble tabou de la détransition. Ce phénomène en augmentation questionne les méthodes de diagnostiques et de prescriptions hâtives d'hormonothérapies et de chirurgies destructives sans prendre le temps d'investigations approfondies auprès des adolescent.e.s avant LA décision.

Mise à jour du post le 16 mars 2024 avec l'ajout d'une remarquable interview de Nicole Delépine par l'équipe de AME DCINE sur la situation invraisemblable et désastreuse à ce sujet en France à travers ce qui est imposé par l'éducation nationale.


Es-tu au clair sur ta véritable identité?

  • 0%Oui

  • 0%Non


154 vues3 commentaires

3 коментари

Оценено с 0 от 5 звезди.
Все още няма оценки

Добавяне на отзив
Неизвестен член
08.08.2023 г.

Hermaphrodite de naissance, la vie sur terre n'est pas facile lorsque ces êtres subissent cette dychotomie du genre à l'intérieur de leurs corps, il est absolument impossible de l'habiter. Néanmoins, sans être dans la recherche existentielle d'identité, se sentir bien d'avantage dans son être, et parler de son soi, cet espace sacré où les genres, le sexe, la différence matérielle, sociale n'a plus de prise. Comment cela est-il devenu possible qu'un être humain avec des chromosomes XY est envie de devenir XX ? C'est l'alimentation et les produits de consommations courantes comme près de 800 substances chimiques ont des propriétés perturbatrices endocriniennes avérées ou suspectées. La liste de substances suspectées de ce type d'effets est modifiée régulièrement en fonction de la…



Харесване
Неизвестен член
09.08.2023 г.
Отговаряне на

Merci Jean-Paul pour ces compléments d'informations importantes. Ces aspects que tu soulèves jouent indéniablement aussi un rôle dans cette problématique.


Cependant, et je tiens à insister sur ce point crucial si peu abordé, le défi actuel de l'Être humain est de se reconnecter a l'identité de son Âme éternelle. Tout est en place dans la matrice du système esclavagiste pour nous maintenir dans une ignorance totale de notre réelle nature. Nous sommes Lumière Consciente universelle. C'est à cette Conscience vivante immuable que nous sommes appelés à nous identifier pour une existence multi-dimensionnelle illimitée, Souveraine et Libre.

Харесване
bottom of page